Jean-François Bauret

Jean-François BAURET - "Le portrait comme lieu d'échange"

du 05 septembre 2014 au 01 novembre 2014 - Galerie du CAP - Quartz - Brest
Vernissage le 26 septembre 2014
© Serge Gainsbourg par Jean-François BAURET
Le Centre Atlantique de la Photographie (Le CAP) rend hommage au photographe français Jean-François BAURET, décédé le 02 janvier dernier. Cette exposition, qui rassemble une soixantaine de clichés, fera la part belle aux portraits en noir et blanc et aux nus, deux marqueurs emblématiques du travail réalisé par Jean-François BAURET.

C'est un commissariat d'exposition tripartite et partagé qui a réalisé cet hommage au grand photographe français. Guy Bourreau (membre du bureau du CAP et proche ami du photographe), Claude Bauret-Allard (compagne de toujours du photographe disparu) et François- Nicolas L'Hardy (Directeur du CAP et historien de la photographie), ont associé leur expertise pour proposer ce panorama significatif des images les plus emblématiques du travail de Jean-François BAURET.

De la publicité aux artistes : retour sur un parcours éclectique
Jean-François BAURET (1932-2014) débute sa carrière à la fin des années 50 comme photographe publicitaire. Précurseur dans la réalisation de photographie de nu, il suscite la controverse en étant parmi les premiers à introduire ce principe dans des campagnes publicitaires. En 1967, il réalise ainsi une publicité pour la marque Sélimaille d’un homme nu de profil qui fera scandale.

Inspiré par Man Ray, admirateur de Richard Avedon, Jean-François BAURET fonde son propre studio au début des années 60, rue des Batignolles. Il se tourne rapidement vers le portrait en noir et blanc et le portrait de nu, qui deviendront ses marques de fabrique et dont il explorera les contours tout au long de sa vie. Anonymes et personnalités du monde du spectacle passeront ainsi devant son objectif : il immortalisera parmi tant d’autres Klaus Kinsky, Gainsbourg ou encore Laurent Terzieff. En 1996, il fonde avec Yan Morvan et Didier de Faÿs le magazine Photographie.com.


Le mot du commissaire d’exposition
"Suite à la disparition du photographe le 02 janvier 2014, nous avons voulu saluer l'œuvre de grande ampleur de Jean-François BAURET. Il ne s'agit pas d'une rétrospective (qui reste à faire) mais d'un simple et véritable Hommage par le biais des portraits de ce photographe devenu un classique de la photographie française.
Volontairement, nous avons sélectionné des portraits intemporels dont la puissance est tellement concrète qu'on en oublie les personnalités représentées. Ces hommes et femmes des arts et du spectacle témoignent aussi par leur présence en image des liens forts qui unissent le Centre atlantique de la photographie et le Quartz - scène nationale de Brest"
François-Nicolas L'Hardy

Inscription NewsLetter